Prière du Chemin de Croix

« La pénitence intérieure du chrétien peut avoir des expressions très variées. L’Écriture et les Pères insistent surtout sur trois formes : le jeûne, la prière, l’aumône, qui expriment la conversion par rapport à soi-même, par rapport à Dieu et par rapport aux autres. » (Catéchisme de l’Eglise Catholique, n° 1434)

Notre abstinence du vendredi, particulièrement pendant le temps du Carême (abstinence de viande, mais peut-être aussi d’un programme télévisé, d’un jeu vidéo, de téléphone, de réseaux sociaux sur Internet ...) nous laissera un peu de ce temps dont nous manquons toujours : faisons, par la prière, " l’aumône " de ce temps à Dieu, à notre prochain ou à nous-mêmes pour retrouver ce qui est l’essentiel dans notre vie !

Le Chemin de la Croix est prié à la Crypte de la Basilique tous les Vendredis de Carême, à la suite de la Messe de 15h.

Le grand Chemin de Croix du Vendredi Saint, présidé par le Cardinal André VINGT-TROIS, Archevêque de Paris, commence chaque année à 12h30 au Square Louise Michel, c’est-à-dire au pied des jardins situés devant la Basilique. Nous remontons ensuite les jardins, en suivant le Cardinal qui porte la Croix, jusqu’à la Basilique, où se poursuit la prière du Vendredi Saint.

La prière du Chemin de Croix, méditation de l’Amour de Dieu se livrant jusqu’à la mort, nous aide dans la conformation de notre être à Jésus, notre Frère et Seigneur.

Arrêtons-nous devant le Fils de Dieu qui meurt pour nous libérer de nos péchés et pour nous redonner la vie. De la Croix du Christ une lumière d’une extraordinaire clarté passe dans l’intelligence des hommes : la sagesse de Dieu nous est donnée et elle nous manifeste le sens le plus élevé de notre existence car Celui qui est attaché à ce bois est "la vraie lumière qui illumine chaque homme qui vient en ce monde". Notre volonté reçoit de la Croix une nouvelle joie et une nouvelle force qui nous permet de cheminer "en vivant selon la vérité dans la charité".

La Croix est le livre vivant où nous apprenons définitivement qui nous sommes et comment nous devons agir. Ce livre est toujours ouvert devant nous. Lisez, savourez cette nouvelle sagesse et réfléchissez sur elle.
Regardez aussi Marie très sainte, debout près de la Croix de Jésus où elle nous a été donnée comme Mère : elle est notre espérance et le siège de la vraie sagesse. [...]

On ne peut apprendre le Christianisme comme une leçon composée de chapitres nombreux et divers, mais il faut toujours le lier avec une Personne, avec une per¬sonne vivante, avec Jésus-Christ. Jésus-Christ est le guide, il est le modèle... Si vous me demandez par conséquent : "Que devons-nous faire dans l’Eglise, surtout nous, les jeunes ?" "Je vous répondrai : apprendre à connaître le Christ. Constamment. Apprendre le Christ".
Pape Jean-Paul II

Retrouvez la vidéo du Chemin de Croix du Vendredi Saint, présidé par le Cardinal VINGT-TROIS :

Chemin de Croix 2013 à Montmartre - YouTube

Chaque année, des jeunes d’un Lycée différent de Paris viennent participer au déroulement du Chemin de Croix, qui rassemble plus de 5000 fidèles.
Extraits d’introductions au Chemin de Croix du Vendredi Saint à la Basilique, par le Cardinal André VINGT-TROIS :

« Frères et sœurs, nous voici rassemblés au pied de cette colline pour accompagner Notre Seigneur Jésus Christ dans sa montée au Calvaire. Comme jadis à Jérusalem, chargé du bois de la Croix après les épreuves de son procès et de sa flagellation, Il parcourt les rues de Jérusalem pour cheminer jusqu’à la butte qui était à l’extérieur de la ville et qu’on appelle le Golgotha.

Chaque année, les chrétiens qui font mémoire du sacrifice de Jésus veulent prendre part au chemin qu’Il a parcouru, pour que, suivant la parole que Saint Paul nous a dite : « si nous avons part à sa mort, nous aurons part aussi à sa résurrection. »

Avec Simon de Cyrène, nous voulons accompagner le Christ jusqu’au bout. Et en accompagnant le Christ, nous portons dans notre cœur les hommes et les femmes d’aujourd’hui, nos contemporains, qui dans leur vie portent la Croix par la souffrance. Tel Simon de Cyrène, ils sont requis pour avoir part à la souffrance du Christ, et peuvent espérer avoir part à sa Résurrection… »

« … Nous allons suivre Jésus sur le chemin de la Croix dans l’offrande qu’il a faite de sa vie. Rassemblés sur cette colline appelée « colline des martyrs » en raison des chrétiens qui y ont donné leur témoignage, nous prions en communion étroite avec tous ceux qui sont écrasés par la vie… Je remercie les jeunes du Lycée Charles de Foucauld, dans le 18e arrondissement, qui sont présents pour nous accompagner et nous aider dans notre prière… »

« ...Avec plusieurs milliers de Parisiens à travers la ville, nous allons suivre le Chemin de Croix du Christ, en mettant nos pas dans ses pas alors qu’il monte au Calvaire.
Dans notre marche, nous portons toutes les intentions qui habitent nos cœurs, toutes les intentions du monde, et particulièrement notre prière pour l’Eglise du Christ, pour le Saint Père, pour tous ceux et toutes celles qui essayent de vivre l’Evangile jour après jour.
Nous prions le Seigneur qu’il soutienne notre faiblesse et qu’il nous accompagne tout au long de ce chemin... »

La prière du Chemin de Croix se compose de 14 Stations, représentant les étapes de la Passion de Jésus, depuis sa condamnation à mort jusqu’à sa mise au tombeau.

Nous parcourons ce chemin à la suite de Jésus offrant sa vie pour nous, avec Marie, sa Mère, qui était présente au pied de la Croix, et nous lui demandons sa prière, par le chant qui accompagne le trajet entre chaque Station.

A chaque Station, une intention de prière est proposée, suivie d’une courte méditation.
Le texte intégral des méditations du Chemin de Croix et des Sept dernières paroles du Christ en Croix est disponible à la librairie de la Basilique.
Vous pouvez également le retrouver sur cette page :
http://www.mjleguillou.org/fr/p_che...

La prière du Chemin de Croix :

HYMNE

1. Mystère du calvaire
Scandale de la Croix :

Le Maître de la terre,
Esclave sur le bois !
Victime dérisoire,
Toi seul es le sauveur,
Toi seul, le roi de gloire,
Au rang des malfaiteurs

2.

Tu sais combien les hommes
Ignorent ce qu’ils font,
Tu n’as jugé personne,
Tu donnes ton pardon ;
Partout des pauvres pleurent,
Partout on fait souffrir ;
Pitié pour ceux qui meurent
Et ceux qui font mourir.

3.

Afin que vienne l’Heure
Promise à toute chair,
Seigneur, ta Croix demeure
Dressée sur l’univers ;
Sommet de notre terre
Où meurt la mort vaincue
Où Dieu se montre Père
En nous donnant Jésus

AVANT CHAQUE STATION, on fléchit le genou, en chantant :

« Gloire à toi, Jésus Sauveur - Ta Croix nous donne la Vie ! »

1re station :
SUS EST CONDAMNE A MORT

Quand Jésus mourait au Calvaire,
Rejeté par toute la terre,
Debout, la Vierge sa Mère,
Souffrait auprès de Lui.

2e station :
SUS EST CHARGE DE SA CROIX

Qui pourrait savoir la mesure
Des douleurs que votre âme endure,
O Mère, alors qu’on torture
L’enfant qui vous est pris ?

3e station :
SUS TOMBE POUR LA PREMIÈRE FOIS

Se peut-il que tant de souffrance
Ne nous laisse qu’indifférence
Tandis que par nos offenses
Nous lui donnons la mort ?

4e station :
SUS RENCONTRE SARE

Mais nos pauvres larmes humaines
Sont bien peu devant votre peine.
Que votre Fils nous obtienne
D’y joindre un vrai remords !

5e station :
SIMON DE CYRENE AIDESUS A PORTER SA CROIX

Pour qu’enfin l’amour nous engage
Et nous livre à Lui davantage,
Gravez en nous ce Visage
Que vous avez chéri.

6e station :
UNE SAINTE FEMMEESSUIE LA FACE DESUS

Faites que dans mon cœur s’allume
Un grand feu d’amour pour Jésus votre Enfant,
Gravez en moi ses souffrances,
O Mère, mon refuge !

7e station :
SUS TOMBE POUR LA DEUXIÈME FOIS

O Manteau de ceux qui n’ont plus de recours,
Mère à qui Jésus sur la croix nous confie :
Soyez pour nous à l’heure des ténèbres
Notre plus sûr abri.

HYMNE

1.

Ô Croix dressée sur le monde,
Ô Croix de Jésus-Christ ! (bis)
Fleuve dont l’eau féconde
du cœur ouvert a jailli ;
par toi, la vie surabonde,
Ô Croix de Jésus-Christ !

2.

Ô Croix, sublime folie,
Ô Croix de Jésus-Christ ! (bis)
Dieu rend par toi la vie
et nous rachète à grand prix :
l’amour de Dieu est folie,
Ô Croix de Jésus-Christ !

3.

Ô Croix, sagesse suprême,
Ô Croix de Jésus-Christ ! (bis)
Le Fils de Dieu lui-même
jusqu’à la mort obéit ;
ton dénuement est extrême,
Ô Croix de Jésus-Christ !

4.

Ô Croix, victoire éclatante,
Ô Croix de Jésus-Christ ! (bis)
tu jugeras le monde
au jour que Dieu s’est choisi,
Croix à jamais triomphante,
Ô Croix de Jésus-Christ !

8e station :
SUS INTERPELLE LES FILLES DERUSALEM

Réconciliation pour beaucoup de pécheurs,
Mère en qui Jésus remet tout son Amour :
soyez pour tous ceux qui vous supplient
l’accès vers le pardon.

9e station :
SUS TOMBE POUR LA TROISIÈME FOIS

Que son âme unie à son Père
Me conduise sur la route
Vers le pardon et la paix de Dieu,
L’infinie compassion.

10e station :
SUSPOUILLÉ DE SESTEMENTS

Mère, toi qui sais la splendeur de la grâce,
Donne-nous d’éprouver la vraie pauvreté
D’un cœur qui avec le tien se brise
Dans un excès d’amour.

11e station :
SUS EST CRUCIFIE

Que son doux visage incliné vers la Croix
Me délivre de l’Adversaire,
Que son corps tout déchiré de plaies
Me lave du péché.

12e station :
SUS MEURT SUR LA CROIX

Quand viendra notre heure dernière,
nous aurons besoin d’une Mère
Pour nous mener de la terre,
en votre Paradis.

13e station :
SUS EST DESCENDU
DE LA CROIX


Et pour nous montrer sur la terre
L’amour invisible du Père,
Jésus nous livre son cœur ouvert
où nous puisons l’Esprit.

14e station :
SUS ESTPOSÉ AU TOMBEAU

O Marie, prends-nous sous ta garde,
Mets en notre cœur l’amour de notre Dieu
afin que nous entrions aussi
Près de toi en Paradis.

ORAISON CONCLUSIVE DU CHEMIN DE CROIX

Dieu de sainteté, par les souffrances de ton propre Fils
livré à ses bourreaux et pendu sur une croix,
tu as fait mourir la mort et naître la vie :
Donne-nous de reconnaître
dans sa passion et sa résurrection
le salut des pauvres et la délivrance des nations,
pour qu’à l’action de grâce du Christ vivant parmi les siens,
nous répondions dans l’Église
par une vie de plus en plus fidèle. Amen.