Célébrer le Cœur du Christ

Le Sacré-Cœur de Jésus est particulièrement honoré à la Basilique le premier vendredi de chaque mois (« Vendredis du Sacré-Cœur »), en mémoire du Vendredi Saint, où le Cœur du Seigneur, nous ayant aimés jusqu’au bout, fut transpercé sur la Croix par la lance du soldat (cf. Jean 19).

Horaires du premier Vendredi du mois :
7h, 11h15, 15h, 18h30, 22h : Messes votives du Sacré-Cœur
15h : Messe solennelle du Sacré-Cœur, suivie d’une procession eucharistique
21h : invitation à un temps personnel d’adoration auprès du Sacré-Cœur, possibilité de se confesser.

  • La prière au Sacré-Cœur de Jésus se fait plus intense tout au long du mois de juin (Mois du Sacré-Cœur). La Solennité du Sacré-Cœur est célébrée à la Basilique pendant trois jours (Triduum du Sacré-Cœur), du Vendredi du Sacré-Cœur (3e Vendredi après la Pentecôte) jusqu’au dimanche suivant (Dimanche du Sacré-Cœur).
  • Les groupes de pèlerins, venus du monde entier, sont invités, lors de leur passage à la Basilique, à vivre la « démarche du sanctuaire » : un temps d’adoration eucharistique avec les Litanies du Sacré-Cœur et la Prière du Sanctuaire.
  • Enfin, et peut-être avant tout, la célébration de l’Eucharistie et la prière d’adoration eucharistique (continue à la Basilique), sont la manière la plus profonde de s’unir au Cœur du Seigneur :
    • en nous offrant nous-mêmes dans son offrande d’amour au Père,
    • en nous efforçant d’avoir en nous les sentiments du Cœur du Christ,
    • en participant à son œuvre de salut en intercédant pour tous les hommes.

« Ayez entre vous les sentiments qui sont dans le Christ Jésus : lui qui était dans la condition de Dieu, il n’a pas jugé bon de revendiquer son droit d’être traité à l’égal de Dieu ; mais au contraire, il se dépouilla lui-même en prenant la condition de serviteur. Devenu semblable aux hommes et reconnu comme un homme à son comportement, s’est abaissé lui-même en devenant obéissant jusqu’à mourir, et à mourir sur une croix. C’est pourquoi Dieu l’a élevé au-dessus de tout ; il lui a conféré le Nom qui surpasse tous les noms, afin qu’au Nom de Jésus, aux cieux, sur terre et dans l’abîme, tout être vivant tombe à genoux, et que toute langue proclame : « Jésus Christ est le Seigneur » , pour la gloire de Dieu le Père. »
(Philippiens 2, 5-11).

Calendrier

  • vendredi 3 juin
  • 16h00 Procession eucharistique
  • 21h00 Veillée du premier vendredi
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10